NOUVEAU
TELECHARGER UN BULLETIN D'ADHESION
BRAHMAKESA
Compte-rendu CA 5/12/2009
Compte-rendu CA 26/03/2010
Compte-rendu CA 15/01/2011
Compte-rendu CA 2/06/2012
Compte-rendu CA
9/02/2013
Compte-rendu CA
28/09/2013
AGENDA

Chers Amis,

je vous invite a lire ce billet plein d'humour ecrit par Jerome, membre de Brahma Kesa sur Perpignan. Il relate
24 hrs passes lavec 3 autres membres BK au village soutenu par BK

Je souhaite vivement que vous puissiez tous passer 24h dans le village
Bises du Cambodge
Josefa

24h à Kokor Kambot

Le rendez-vous était pris …
La ponctualité et le sourire légendaires de Sokthea avec ses explications pour « agrégé d'économie alternative et cambodgienne » des options d'organisation au village nous ont d'emblée emporté….

Arrivés et attendus par une dizaine de villageois « souriants et réservés » dont M. Thay, M. Lak et sa femme, Mme Narin…
Dialogue et « planification » orchestrés par Sokti sur les photos à faire (enfants et vache) pour les besoins de Brahma Kesa (M. Andry avait tout bien préparé…. !)

Chaleur accablante mais tout est mis en œuvre pour nous en atténuer les effets (eau fraîche, ventilo, café glacé…) puis après rapide petit tour (on a perdu quand même un litre d'eau… !) , retour à la ferme pilote pour délicieux déjeuner avec produits locaux (Mme Lak est parfaite !!)
Bien sûr M. Thay nous montre les registres où sont notés les comptes communs, individuels, et la fameuse « cagnotte solidaire aux 3 clés »…
Sokthea semble content de voir l'avancée des bloc sanitaires pour les différentes familles (7 déjà) : aide de 150$ et le reste à la charge (entre 250 et 400 de plus selon)
Création des binômes pour les photos :
-M. Thay (parfait comme référent-gentil organisateur-traducteur franglais-chauffeur) accompagne certains à pied (Cendrine et Jérôme qui perdent ainsi 2 l ou 3 d'eau dans l'histoire) et d'autres en scooter (Patricia et Andry…no
comment voir photos…) et donc belles et singulières rencontres avec cette communauté qui nous devient de plus en plus attachante
Il fait de plus en plus chaud, je suggère à Sokthea d'envisager pour bientôt un financement de piscine naturelle filtrée (voir exemple du Cabaret Vert pour ceux qui connaissent…) pour améliorer la vie de tous … ! cela sera une des rengaines du séjour !
Après avoir bien vu et évalué les nouveaux blocs sanitaires et la nécessité du futur canal pour amener l'eau si précieuse en ces mois secs et très très chauds (Sokthea nous montre les mares très basses et me propose d'y faire trempette…), d'ailleurs la production de légumes est quasi finie, il est temps de préparer la fête du nouvel an (3ème soir pour nous !!!)..nous assistons au ballet harmonieux des préparatifs avec les balances des sonos (DJ et oui !)
Petit tour côté cuisine pour essayer de « voler » quelques secrets de fabrication de ces plats divins…malgré nos sourires, nous sommes incapables de tenir longtemps aux cotés de ces fées rieuses (1l supplémentaire d'eau perdu par quart d'heure) mais nous avons droit de gouter à tout !!
J'avoue être très enthousiaste et conquis par tous ces Amok, poissons séchés, porc, poulet, légumes divers cuits ou crus…même épicés(1/2 l d'eau perdu par bouchée) !
Bon c'est l'apéro donc on se pose (d'autres ont déjà commencé…) et c'est au choix : bière Leo, bière Angkor, bière Cambodia …toujours fraîche (luxe suprême) et tapas locales Nos sourires et ceux de ceux qui rejoignent la « ferme » sont de plus en plus francs…
Les familles apportent quelques plats
La musique monte, la chaise rouge est posée au milieu de la « piste » et nous voyons hommes , femmes danser et tourner tous dans le même sens autour de la chaise…total spectacle…on ira les rejoindre bien sûr…
Repas divin, dessert parfait, j'en salive encore …
Il fait nuit depuis un moment , nous sentons la fatigue, Cendrine regarde l'heure…il est 19h30..on pensait plutôt 23h !!!
On tient encore le coup mais après avoir des dizaines de fois trinqué et après cette journée , 21h nous paraissent 4h du mat alors dodo…Sokthea rit beaucoup.
Nous allons tous dormir dans une maison plus loin au bord de la piste.
Température toujours au- dessus de 30 degrés + sueurs…aïe vive les lingettes car pas d'eau courante et le baquet des sanitaires ou la mare ne nous semblent pas encore trop familiers pour nos organismes…
Moustiquaire, ventilo (92 décibels discrets !!) indispensables pour éviter la liquifaction….et …et…et puis y'a le chien…il aboie (pas comme les nôtres mais il se fait comprendre… !) toute la nuit….aaaarrgh….apparemment cela ne gêne personne…. sauf nous. !
« réveil » ou plutôt levés à l'aube
Attendre Sokthea qui revient à 7h30. Café au café avec M.Thay qui , vu nos têtes, a la gentillesse de ne pas poser de questions …
Petit déjeuner khmer (riz dans l'eau et poisson séché) à la ferme (Sokthea a beaucoup aimé notre résumé de la nuit)
Départ avec Mme Narin pour voir l'école et l'emplacement de la future maternelle. Projet pilote aussi !
Retour à la ferme , adieux à tout le monde , on les aime tous…
24h irréelles et intenses qui nous ont marquées à tous les 4
Que les pluies viennent vite et que le Cambodge redevienne tout vert !
Si je reviens ce sera celui-là que j'espère contempler face au canal , à l'école ou devant la ferme de Kokor Kambot

Jérôme , 17 Avril 2015

27/11/2009 à 20h30   
François-Henri Houbart
CONCERT D ORGUE

à 20. 30
à l'Eglise d'Amilly

François-Henri Houbart est né à Orléans en 1952.
Il effectue des études musicales complètes auprès de Pierre Cochereau, Michel Chapuis et Suzanne Chaisemartin pour l'orgue et l'improvisation et de Pierre Lantier pour l'harmonie et le contrepoint.

En 1978 il reçoit le Prix International d'Improvisation de Lyon.

Depuis 1979 il occupe le poste prestigieux d'organiste titulaire de La Madeleine à Paris où il succède notamment à Saint-Saëns, Fauré et Jeanne Demessieux.
Professeur d'orgue à l'Ecole Nationale de Musique d'Orléans de 1980 à 2000, il vient d'être nommé au Conservatoire National de Région de Rueil Malmaison, à la suite de Marie-Claire Alain et de Susan Landale.

Membre de la commission des orgues auprès du Ministère de la Culture et de la Ville de Paris, membre du comité artistique du concours international d'orgue "Grand Prix de Chartres", François-Henri Houbart siège dans les jurys des concours les plus prestigieux.
Sa carrière de concertiste le mène à travers l'Europe mais également aux USA, Canada et Japon, que ce soit en récital ou avec orchestre.
Depuis 1979 il forme un duo avec le trompettiste Bernard Soustrot.
Soliste à Radio-France, il participe à de nombreuses émissions de télévision tant en France qu'à l'étranger.

Partout salué comme l'un des meilleurs interprètes du répertoire classique, romantique et contemporain, il est reconnu comme l'un des plus grands improvisateurs actuels.
Son importante discographie lui a valu plusieurs grands prix du disque dont celui du Président de la République et le titre de meilleur compact - disc de l'année décerné par le célèbre New-York Times.
Il est l'auteur d'un ouvrage consacré au grand orgue historique de la cathédrale d'Orléans.

François-Henri Houbart est Chevalier des Arts et Lettres et titulaire de la grande médaille de vermeil de la Ville de Paris.

 
 
 
 

CAMBODGE AU COEUR

 

Avec BRAHMA KESA parrainons des enfants au Cambodge

 

   Bonjour les Amis,   
Nous vous rappelons que nous organisons un Conseil d'Administration élargi 
samedi 16 décembre à 14h30 au restaurant Oh Terroir,
rue Jean Jaurès à Montargis.
A l'ordre du jour il y aura surtout 

1/ Achèvement de notre Ecole Maternelle avec l'équipe de l'ECOLMAT
2/ Retour de voyage de Josefa.

Nous vous attendons nombreux à ce dernier Conseil de l'année 2017.
Merci de nous confirmer votre présence par retour de mail.
Amicalement,

Gunilla Secrétaire


Invitation à la restitution du voyage au Cambodge
de la classe de BTS 2 ACSE

Madame, Monsieur,

Dans le cadre de son MIL « Développement International et Ingénierie de Projet », la classe de BTS 2 Acse du Chesnoy a le plaisir de vous inviter à la restitution de son voyage au Cambodge.qui a eu lieu du 5 novembre au 20 novembre 2017.

Cette manifestation aura lieu

le vendredi 15 décembre 2017 de 14H00 à 16H30
au grand amphithéâtre du lycée agricole du Chesnoy

Elle sera organisée autour de thèmes permettant de partager avec vous les principales découvertes et les travaux que nous avons réalisés lors de notre séjour.

Quelle que soit votre implication dans la réussite de ce projet, les étudiants vous remercient pour l'aide que vous leur avez apportée et espère vous voir nombreux.

Dans l'attente de vous retrouver autour d'un verre de l'amitié qui clôturera la journée, nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, en nos sentiments les meilleurs.

Les étudiants de BTS 2 Acse

Nouvelle mission au Cambodge

Dès le 8/11 et ce pendant 3 semaines, l'équipe ECOLMAT de 10 personnes se rend au Cambodge pour terminer l'école maternelle. 
Les
14, 15, 16/11, une classe de BTS du Lycée Agricole du Chesnoy (45) se rend à l'école pour démarrer un jardin expérimental en permaculture (ils seront 25).
Alain, notre Vice-Président les suivra durant 2 jours.
J'arriverai de France
le 14/11 pour un mois et nous accueillerons le 16/11, 2 personnes de l'Ambassade de France qui viendront échanger avec nous.
Mais avant,
un concert est donné au profit de BRahma Kesa le 12/11 à 16H en l'Eglise de Port Vendres (66) et nous vous convions à un Conseil d'Administration élargi
le 16/12 à 14h30 au Restaurant OH TERROIR, à Montargis (45200)
Vous souhaitant une excellente journée
Bien à vous

Josefa

 


Très bonne année à vous !


Un grand, grand merci pour votre présence à nos côtés 
Tout au long de cette année qui s'achève
Votre amitié et votre soutien, c'est le meilleur que nous aurions pu souhaiter
Alors, à notre tour de vous souhaiter le meilleur pour 2017 !

Josefa et les membres du Conseil d'Administration
de Brahma Kesa
Conseil d'Administration élargi le
le Samedi 21 janvier 2017

Chers Amis,
Une nouvelle année démarre avec deux beaux enjeux pour Brahma Kesa ! 
Le premier est bien sur la réalisation de l'école maternelle et le second est notre envol vers une totale autonomie vis à vis de notre partenaire local au Cambodge.
Alors, avant que certains d'entre nous ne repartent au Cambodge, je vous propose de nous réunir
pour un Conseil d'Administration élargi le
le Samedi 21 janvier 2017
à Oh Terroir Restaurant 44 rue Jean Jaurès à Montargis
de 9h30 à 11h

des petites viennoiseries et café vous attendront

    A L'ORDRE DU JOUR 
1.   Etat d'avancement de l'école maternelle  ( Gérard, chef de projet commission Ecolmat)
2.   Mission de Nov 2016 Alain et Josefa
3.   Création d'une structure Brahma Kesa au Cambodge
4.   Création d'une antenne Brahma Kesa à Montpellier
5.    Situation financière, Les différents budgets   Cotisation et parrainage  ( Laurent, Trésorier)
6.    Proposition d'intégrer Emmanuel Dias (membre BK /commission ECOLMAT)  au Conseil d'Administration
7.    Prochains événements  (Gunilla)                      -
8.    Questions diverses


Aussi, auriez-vous la gentillesse de bien vouloir confirmer ou infirmer votre présence en cliquant sur le lien doodle

 http://doodle.com/poll/i6x2xtbqp6wsnpvd

Vous en remerciant par avance,
Et comptant vous voir nombreux,
Bien à vous
Josefa

CARNET DE VOYAGE
Mission Novembre 2016

Mon 3 ème voyage en 2016.

Je dois dire que je suis toujours ravie de revoir les villageois que nous soutenons mais cette fois, j’appréhendAIS cette mission car je savais qu’elle allait être intense et qu’il fallait réussir l’accueil de l’équipe ECOLMAT (nom de la commission projet pilotée par Gérard Bergevin).
En effet, Gérard, Sylvain et Emmanuel allaient débarquer avec pour mission de sélectionner, couper et traiter le bambou.

Après une halte à Saïgon que je n’avais pas revu depuis 2000, j’ai pris le bus en direction de Phnom Penh. 6 heures de trajet : un bon début pour se réhabituer aux trajets en bus !
1 er rendez-vous dès mon arrivée le 07/11/2016 : le Secrétaire d’Etat aux Sports et le Vice Doyen de la faculté de Musicologie. Vous devez vous interroger ? Eh bien, j’ai rencontré le premier à Montpellier et nous avons déjeuné ensemble. Passionné de pétanques, je lui apportais des boules qu’il m’avait commandées. Une belle relation agréable car Son Excellence ChumBou Serey parle français et aussi certainement utile à un moment ou un autre pour
Brahma Kesa.

Quant à Pen Samol, vice-doyen de la Fac de Musicologie de l’Université Royale des Beaux Arts, j’ai forcé sa porte lors de mon précédent séjour !
Elle fait suite, lors du vernissage de l’expo de photos consacré à Brahma Kesa et le Cambodge, à une rencontre avec Lionel Berbain, professeur de musique au Conservatoire de Musique de Perpignan. Lionel, en charge de l’accueil d’étudiants étrangers au Conservatoire m’avait proposé d’envisager la possiblité d’organiser un rapprochement avec la faculté de musicologie ! Nous en sommes encore loin mais la démarche est entâmée et maintenant il m’est demandé de rencontrer le Président de l’Université !

Puis départ en bus pour Battambang (8H30 de bus !) et dès le lendemain de mon arrivée, certains membres du comité de gestion du canal, David le tuktuk, Sockhtea le DG de Reada, notre partenaire local ont été réunis pour un petit déjeuner.
L’objectif était de recenser tous les propriétaires de bambou que Gérard avait sélectionné lors de son dernier voyage.

Et pendant que nous nous dirigions vers le village, nous apprenons que les bambous avaient disparu ! Tous coupés par un grossiste !  Première frayeur et une grosse !
car comment faire Gérard et son équipe arrivaient une semaine plus tard pour ces fameux bambous!

Enfin, le jour suivant, notre Président du Comité de Gestion du Canal M. Da avait trouvé du bambou à quelques kms de l’école. Nous étions, semble-t-il sauvés !
Sauf qu’il fallait que cela corresponde aux souhaits de Gérard. La famille Brahma Kesa s’agrandit. Quand je pense que nous avons connu SOHKA alors qu’elle n’avait que 13 ans. Brahma Kesa lui avait procuré une machine à coudre et depuis lors s’est installée dans le village et mène bien son petit atelier !

A gauche, la directrice Sreymom et à droite la 1ere institutrice en charge de l’école maternelle. 34 petits enfants sont déjà accueillis au sein de l’école primaire, à qui nous avons déjà acheté des jeux pédagogiques.
Quelle émotion en arrivant dans la classe et en voyant toutes ces petites chaises alignées ! Mais il ne suffit pas de construire l’école maternelle. Il faut aussi envisager le contenu pédagogique, l’entretien de l’école et les ressources financières pour son fonctionnement. Aussi, avons-nous réuni le comité de soutien de l’école maternelle et leur avons demandé de réflêchir à ces questions et de nous en donner la réponse pour fin Décembre ; l’objectif étant que nous ayons tous les éléments déclinés sur une année pour déposer un dossier de demande de subvention auprès de l’Agence des Micro-projets (émanation de l’Agence Française de Développement). Très dur d’obtenir un soutien ! par exemple lors de la dernière commission, seuls 32 dossiers ont été soutenus sur 250 présentés.

L’accueil d’une vingtaine de personnes de l’association HAMAP Santé au Village.
C’est la 4ème fois que Hamap vient bénévolement au village soigner la population.

Ils sont logés dans les familles que nous soutenons et prennent leurs repas à la Cantine Mme LACH. Mais comment avertir la population de la venue des médecins ? Une des solutions les plus efficaces est de se rendre à la pagode. Une occasion de partager le repas avec les membres de la pagode et les moines !!


A cette occasion, l'école primaire de Prey Svey est totalement investie !

La sage femme consulte derrière le rideau bleu
Tous ces français qui arrivent en même temps dans le village ! cela fait du bruit à tel point que le village est appelé « le village des français »

PREPARATION des Missions de Gérard et du Voyage d'études à Siem Reap

Nous sommes déjà le 13/11.

Alain, notre Vice-président arrive à Siem Reap et l'équipe ECOLMAT pilotée par Gérard, le chef de projet le 18/11.

Alors avant de repartir accueillir ce beau monde à Siem Reap, Roueng Monh et moi-même vérifions que les équipes (l'une pour la coupe du bambou et le transport et l'autre pour le traitement du bambou) ont bien compris leur mission et sont prêtes pour l'arrivée dans le village de l'équipe ECOLMAT le
20/11

Mais aussi, 22 personnes des deux villages sont conviés par BK à un voyage d'études à Siem Reap du 16/11 au 19/11 inclus.

Certains ne sont jamais allés à Siem Reap et aucun ne connait les Temples d'Angkor




Une heure de moto pour me rendre au village avec Mrs Monh ! Quelle tenue, à la cambodgienne…
L'équipe ECOLMAT

Gérard, Sylvain et Emmanuel sont arrivés avec chacun 43kgs de matériel (scie sauteuse, bâche etc)… incroyable !

Arrivés le 18 novembre au soir, ils étaient déjà sur le terrain des roseaux le lendemain. Ici Sylvain explique comment fabriquer une botte de roseaux qui servira. Rappelons que le toit est prévu en chaume.

C’est parti pour 3 semaines de travaux préparatoires à la construction de l’école maternelle

Coupe et transport du bambou

Rien ne vaut les photos et l’expression des personnes. Magnifiques photos d’Emmanuel du Trio Ecolmat. Comme vous le voyez, tout le monde contribue jusqu’aux institutrices. Gérard me dit avoir été agréablement surpris de la capacité d’écoute et de travail des paysans que nous soutenons ! j’en suis réellement ravie car c’est aussi une reconnaissance du travail accompli depuis des années par Brahma Kesa auprès des familles.

Enfin, tout transpire dans ces photos : une cohésion d'équipe, des sourires, une intensité dans les tâches accomplies… bref Chapeaux Bas à l'équipe ECOLMAT Ils ont été merveilleux et ont bossé comme des fous. A tel point que certains de nos paysans priaient pour qu'ils ne leur arrivent rien !!!
Tout a l'air sans embuches sur ces photos. Et pourtant, comme dit Gérard « il faut le plan A, le plan B, le Plan C voire le plan D ». On doit être doté d'une énorme capacité d'adaptation et d'intégration.

Tout est question d'apprentissage ; apprentissage dans la façon dont nos amis cambodgiens appréhendent et abordent les choses.Patience, Pédagogie et Bienveillance sont les mots clés. Et je dois dire que le trio Ecolmat les a très rapidement intégrées.Ce n'est pas simple pour nous occidentaux.

Encore un autre exemple : Nous avions sélectionné une zone d'approvisionnement de roseaux dans une province où est cultivé le manioc. Tout parraissait être mis sur les rails… Mais non, nous entrons dans la période de récolte de manioc qui rapporte plus que la cueillette et la mise en fagot des roseaux.. Alors, ils déclinent… Voilà à nouveau l'équipe ECOLMAT partie à rechercher une autre solution.

Mais il y a aussi de beaux et bons moments de détente à ROMCHANG Guesthouse !

UN GRAND MERCI A EUX !
Et UN GRAND MERCI A l'ASSOCIATION EAL
qui nous soutient à hauteur de 10 000 euros pour ce projet !
En juin 2016, nous inaugurions le canal d'irrigation de 4, 100m reliant les 2 villages que Brahma Kesa soutient. L'investissement a représenté un montant de $49 900 intégrant la construction du canal, la formation du comité de gestion du canal et la prestation de notre partenaire local READA.

En novembre 2016, nous lançons les travaux de préparation du chantier de l'école ! Une somme similaire sera consacrée à sa construction, son aménagement et à la formation de l'équipe pédagogique.
Et nous avons la chance d'avoir une équipe Ecolmat qui non seulement viennent bénévolement mais assurent leur hébergement !
Comme vous pouvez l'imaginer, ces investissements sont bien sur lourds car rapprochés !
Aussi, pour finaliser le budget (20%), nous allons lancer une campagne de « crowdfunding » ou financement participatif dès le 27/02/2017. Nous vous en tiendrons informés.
En attendant et pour ne pas perdre la dynamique et la motivation de nos paysans et les sortir de leur routine et habitudes dans leurs pratiques agricoles, il m'a semblé qu'organiser un voyage d'études pourrait remplir cet objectif. J'ai, grâce au petit réseau que je suis en train de constituer au Cambodge, eu la possibilité de rencontrer des personnes et des institutions qui sont à la pointe de l'innovation en matière d'agriculture de conservation ou de production de moringa.

A LA DECOUVERTE DE NOUVEAUX HORIZONS !
C'est donc parti pour 4 jours d'études à Siem Reap. 20 paysans de la Communauté Brahma Kesa sont du voyage. Après un départ fort matinal du village dans un bus que Brahma Kesa avait affrêté, nous voici dans un village gérant une banque de riz solidaire.

1ère visite le 16/11 après midi La « Bank Rice »
Le riz étant le principal aliment des cambodgiens, environ 130 kilos par an et par personne en moyenne, lorsque celui-ci devient plus rare en période de soudure, son prix d'achat augmente considérablement. La période de soudure, c'est l'intervalle plus ou moins long qui se situe entre le moment où il n'y a plus beaucoup de riz dans les greniers ou plus du tout pour certaines familles, et le moment de la récolte. Pendant les trois à quatremois qui précèdent la moisson, la situation des familles peut devenir difficile en termes de suffisance alimentaire.
Un groupement de paysans décide de se constituer en coopérative et de stocker dans un endroit construit à cet effet un nombre de sacs de riz par famille.
La banque solidaire leur prête le riz dont elles ont besoin et elles le remboursent en nature après la récolte, pour celles qui ont des rizières et une production suffisante ou en espèces, pour celles qui n'ont pas de rizières ou une production de riz trop faible.
Un intérêt de 10%, en nature ou en espèces est versé à la banque du Riz Solidaire pour compenser « la part des anges et augmenter la réserve. C'est moins cher que d'emprunter à une banque.

La gestion du grenier commun (dans lequel le riz est entreposé), les prêts et les retours de semences, ainsi que le fonctionnement de l'association en général (tenue des réunions, communication, etc.) sont assurés par un comité (président, secrétaire, trésorier et gardien des stocks).

Elu pour 3 ans, ce comité n'est que l'un des organes de gestion puisque la banque de riz est aussi sous le contrôle d'un conseil de surveillance lui aussi choisi par les membres. Environ 6 réunions annuelles sont tenues avec l'ensemble des membres. Les frais de fonctionnement de l'association sont prélevés « en riz » (aucun transfert d'argent) sur les récoltes. Dans certains cas, la banque de riz peut aller plus loin en offrant des services d'épargne et de prêt d'argent. D'autres ont mis en place un fond social destiné à couvrir les coup durs (décès, catastrophe climatique, urgence…).
La banque de riz que nous visitons est aussi dans cette logique.

Après 2 heures d'exposé et d'échanges, je vois leur regard se réjouir et j'entends déjà : « il faut que nous fassions la même chose…. Brahma Kesa pourrait-elle nous aider ? »

Arrêt à notre retour pour admirer les paysages
Le 17/11, départ à 8h de l'hotel pour visite de villages pratiquant l'agriculture de conservation avec le soutien de USAID et de l'Université de Carolina (USA)

Ren, un ancien tuktuk driver converti à l'agriculture et son équipe nous accueillent avec une grande gentillesse et disponibilité

Au programme : Système d'irrigation, techniques de cultures, pisciculture, élevage de porcins, pépinière ….

 

Durant cette journée, j'ai passé beaucoup de temps à observer ce groupe ! Et j'ai pu constater combien ils étaient captivés par ce qu'ils voyaient. Ils commentaient entre eux et l'on pouvait voir l'espoir grandir en eux !

 

 
Observez l'attention et la concentration de ces personnes…. Extraordinaire !
La petite femme autour de ces hommes est notre directrice d'école. Un élément clé dans notre démarche car elle est une personne que l'on  écoute
Sideth, notre plus jeune fermier !
Notre visite s'est terminée autour d'un excellent repas en pleine campagne ! Délicieux, bien présenté… tout le monde était ravi. Et puis ils allaient avoir leur après-midi de libre pour visiter les temples d'Angkor !
Le 18/11. Rendez vous à nouveau au village à 7.30
Là, de grands moments nous attendaient : visite du conteneur réfrigéré pour la conservation des légumes, la mise en sachet des légumes qui sont ensuite vendus à domicile grâce à la mise en place d'une tournée en tuktuk et un cours magistral sur l'agriculture de conservation !!

le double intérêt du conteneur réfrigéré est de conserver les invendus du jour mais aussi de conserver certains légumes dans l'attente que le prix monte...



Ce qui a été encore EXTRAORDINAIRE c'est l'attention et l'écoute de nos paysans ! plus de 2 heures de cours et échanges. Pas un ne bougeait sur sa chaise !!
Fin de cette visite à 12h pour enchainer à 14h sur le MORINGA dans les bureaux de Bacca Villa puis le lendemain dès 7h dans les champs à la visite des arbres.
LE MORINGA


En médecine traditionnelle, toutes les parties de la plante mais surtout les feuilles ont de très nombreuses applications, en raison de leur richesse nutritive. Elles sont sources de protéines végétales, de vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, A, C, E, de minéraux (potassium, calcium, magnésium, fer, manganèse, sélénium), d'acides aminés dont les acides aminés essentiels (isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, tryptophane, valine). Leurs propriétés : antidiabétique, vermifuge, soins cutanés, renforcement des défenses immunitaires, des capacités cognitives, digestion et transit... Les racines contiennent entre autres un puissant antiseptique. Il permet aussi de réguler la vue.

Visite de l'entreprise commerciale BACCA VILLA, productrice et exportatrice de moringa sous forme de poudre, d'huile, de graine aux Etats Unis et Asie

Son fondateur, Jans, m'avait gentiment reçu lors de mon avant dernière mission et avait volontiers accepté de nous recevoir. Il est même prêt à nous accompagner dans une démarche de plantations de moringa mais à condition que nous ayons des terres vierges sans pesticides car Bacca Villa ne produit que du bio certifié ECOCERT.

 

Notre Vice Président Alain et son chef cuisinier étaient parmi nous. Tout le monde en était ravi.

Alors, vous me direz ! Pourquoi aller visiter ce genre d'entreprise ? Eh bien, parce que , d'une part, notre souci majeur étant d'amener cette communauté à diversifier ses productions en vue d'augmenter ses revenus mais aussi au vu de notre expérience, il ne suffit de les inciter à produire tel ou tel produit… mais nous devons aussi leur trouver des débouchés, des marchés de niche. Et le moringa en est un ! indépendamment de ses propriétés médicinales.
Mais il est beaucoup plus complexe qu'il n'y parait de réussir la culture du moringa. Par exemple, l'arbre ne doit jamais avoir les « pieds » dans l'eau, les feuilles une fois cueillies doivent être immédiatement séchées, puis broyées… Bref.. tous sont repartis avec des semences, de la poudre pour les ateliers de nutrition à l'école primaire et dans les familles. Patrick, le chef cuisinier de « Oh Terroir » est en charge de nous concocter une recette de gateau au moringa !!! Lui aussi est mis à contribution.

Mrs MONH, notre salariée ravie, heureuse de faire partie de l'équipe Brahma Kesa. Et M.DA, en tant que Président du Comité de Gestion du Canal, a toujours joué son rôle à merveille, prenant sans cesse des notes, se levant pour prendre la parole et remerciant nos hôtes.

YES WE CAN, YES WE CAN !
Nous l'avons tous scandé à multiples reprises avant de nous séparer, les uns rentrant au village et nous autres allant retrouver l'équipe ECOLMAT.
Ce n'était qu'un Au Revoir car dès le surlendemain, nous débarquions au village toute l'équipe de France (Gérard, Sylvain, Emmanuel, Alain Patrick et moi-même) !
Bien sur, nous avons organisé un débriefing de ce voyage d'études et là, grande joie (j'en avais les larmes aux yeux) lorsque tous m'ont dit qu'ils allaient essayer d'utiliser les pratiques de l'agriculture de conservation et d'autres faire de la pisciculture ! Mon objectif FORMATION/ ACTION sans que nous n'intervenions semblait être atteint ! A poursuivre après la construction de l'école maternelle.

Indispensables, ces petits déjeuners avec les institutionnels. Photo de gauche, nous accueillons le responsable du l'éducation au niveau du district que nous connaissons depuis longtemps. Photo de droite, Mr VANNACK, Gouverneur de District de Battambang nous donne rendez-vous à 6heures du matin ( c'est ça aussi le Cambodge !) et nous annonce que l'école maternelle initialement sous la tutelle de la Communauté des Communes passe dans le giron de l'Etat grâce à une nouvelle décentralisation. Les institutrices seront à la charge de l'Etat et une attention particulière est portée à notre école maternelle !!!! N'est-ce pas encourageant !
Comment ne pas vous remercier de votre fidèle soutien ! Car, grâce à vous, cette population qui ne cesse de remercier BRAHMA KESA évolue et sort peu à peu de sa pauvreté.. Restons humbles mais soyons aussi fiers !
MERCI A VOUS
Bonnes fêtes de Noel
Josefa

UN ETE ACTIF
Alain et le comité

Début Août, Alain (Vice-Président de BK) et Fred ont séjourné au Cambodge.
Alain s'est rendu aux Villages et a pu s'entretenir avec le Comité de gestion du Canal !
Il en est revenu ravi et enthousiaste constatant de ses propres yeux combien cette communauté était maintenant CONFIANTE, confiante en elle, confiante en Brahma Kesa ! Enfin, après tant d'années de méfiance et de crainte que nous ne réalisions pas les projets que nous annoncions.

A/ Le Canal 

Aujourd'hui, nous comptons 96 familles (448 personnes) directement bénéficiaires et constituant la Communauté Brahma Kesa Agricultural Developpment  et 200 familles en bénéficient indirectement.  
Grâce au canal, 167 hectares de riz sont irrigués ! 

Un premier succès car le riz est beaucoup plus généreux mesurant 1 mètre de hauteur contre 20 cm sans irrigation et grâce à cette nouvelle infrastructure,  plusieurs récoltes annuelles sont envisagées, améliorant ainsi le revenu des familles - Les paysans ne récoltaient le riz qu'une fois l'an.  
L'autre succès est la création de la route le long du canal qui favorise les échanges entre familles et différents villages. Une satisfaction pour tout le monde.  l

Enfin, comme convenu avec le comité de gestion, les arbres et herbacées seront plantés le long des berges du canal par la Communauté en Septembre.

Le rôle du comité de gestion est extrêmement prenant et délicat et nécessite notre soutien. Car, gérer l'utilisation de l'eau avec les usagers n'est pas chose facile !

B/ La banque autogérée par les paysans

Une nouvelle banque est née pour la gestion du canal. Aussi, 2 sont-elles actives  aujourd'hui totalisant ainsi un capital de 3530 USD. 

Rappelons que ces familles n'ont pas accès au système bancaire et que les usuriers pratiquent des taux  exorbitants. 
Les comités de gestion constitués de paysans soutenus par BK ont été formés à la comptabilité et sont suivis et contrôlés par notre partenaire Reada. 

Ces comités évaluent les demandes de prêts et y accèdent en fonction de la pertinence du projet.
Ici, pas de système et d'organisation extérieure de micro finance mais 2 comités gérant le capital, attribuant des prêts et récupérant les fonds. 
C'est aussi comme cela que nous développons leur autonomie !
 Et je peux vous assurer qu'ils sont vraiment très fiers d'eux-mêmes !

C/ Nos 16 vaches

"11 sont maman, la vache lili a fait un doublé, 3 en gestation et 2 cherchent un mari " dixit Alain !

Le comité réfléchit  aux critères d'éligibilité en vue d'attribuer le second veau femelle à d'autres familles. A suivre. 

D/Divers Cours d'apprentissage mis en place 

Selon les termes du cahier des charges rédigé par Brahma Kesa auprès de READA, notre partenaire local, Mme MONH (Reada) met en place des cours d'hygiène et d'organisation spatiale de la cuisine en prenant l'exemple de M. et Mme LACH, ferme pilote de Brahma Kesa.
 5 familles se sont portées volontaires. En effet, la plupart des familles ont un simple coin feu à l'extérieur au milieu des animaux ! ) .

En outre, des cours de nutrition devront être mis en place ainsi que des cours d'alphabétisation mais ces derniers semblent plus complexes dans sa mise en place au regard du temps à y consacrer. A suivre

E/ Les cours d'anglais financés par Brahma Kesa à la Cambridge school .

20 élèves (dont 5 enfants )  y participent tous les jours depuis 4 mois. Ils ont commencé à parler anglais à Alain.

 Ce qui a motivé ce dernier à perfectionner son anglais en prenant des cours intensifs !!!

F/ L'école Primaire de Prey Svey que nous soutenons depuis notre création.

Regardez les photos. C'est un régal. La directrice est fantastique car elle ne cesse de prendre des initiatives, stimule la créativité des enfants et les fait participer à la vie de l'école. Ainsi, grâce à l'approfondissement de la mare alimentée par le canal et les eaux de pluie, les élèves peuvent planter des arbres, continuer à cultiver le jardin potager pédagogique.  Et en plus, la directrice communique avec BK grâce à Facebook 

G/ Le projet d'école maternelle

Le planning est toujours maintenu : Lancement des travaux Janvier 2017. Fin des travaux Mai 2017.
Ouverture de l'école 1er Novembre 2017
Cette école est tant attendue par les familles, les autorités locales jusqu'à la Secrétaire d'Etat à l'Education qui viendra à l'inauguration !

Gérard (chef de projet) et un de ses amis se rendent au Cambodge en Novembre pour sélectionner,couper, traiter les bambous et poser la dalle de fondation.

Gérard et son équipe projet consacrent énormément de temps à la réalisation de cette école en bambou et bois.

 Un grand merci à Gérard qui s'est rendu 2 fois à Bali pour approfondir sa connaissance sur le bambou et à son équipe, tous des bénévoles.

 

Exposition photos de Patricia

Chers Amis,
Il y a tout juste un an Cendrine, Patricia, Andry et Jerôme partaient sur "les chemins de Brahma Kesa" au Cambodge rencontrer leurs filleuls dans le village de KAkoh KAmboth, en soutien à l'ONG Brahma Kesa.
De ce voyage, naîtra l'exposition photos de Patricia.....

Un an après, nous nous retrouvons à la galerie de la TEte de l'Art à Perpignan
les 6, 7 et 8 mai pour 3 jours de joie, d'émotions et de partage. "Ces chemins étaient parfumés et fleuris de belles choses et de petits bonheurs" a écrit Patricia, l'artiste et amie. Que de poésie et de générosité !
Merci infiniment Patricia.

Le lieu est magique, le Maitre des lieux "Milou" délicieux et généreux, les photos - plus de 40 vendues au profit de Brahma Kesa- superbes, une foule d'amis venus à la rencontre de l'artiste. Et puis, il y a eu cet élan d'amitié entre membres Brahma Kesa qui se découvraient ! Que dire de plus ! Une Tres Belle Réussite et de magnifiques souvenirs !
Cette exposition photos se veut itinérante, de Perpignan à Phnom Penh en passant par Montargis bien sûr et avec la présence de l'artiste et de nos amis perpignanais, j'espère ! Dans l'attente de vous revoir,

Bien à vous
Josefa

 
Chers Amis,

Fabrice, un ami de Montpellier qui a suivi en même temps que moi la formation de directeur d'établissement médico-social, m'a suivi dans le dernier périple au Cambodge. Il a souhaité vous faire partager sa vision et son regard sur les actions que nous menons au Cambodge. Fabrice relate ce qu'il a vu. Intéressant et instructif. Prenez 5mn et lisez... Bon Dimanche et bien à vous
Josefa


RAPPORT D’OBSERVATION Actions de l’association BRAHMA KESA Villages de Kakoh Kambot et Prey Svey CAMBODGE Février 2014

J’ai abordé ma mission d'observation au Cambodge avec un regard critique.
Je voulais en outre vérifier que les actions envisagées et réalisées par l’association Brahma Kesa offraient toutes les garanties nécessaires pour, d'une part, éviter de satisfaire l'intérêt de quelque personnes désireuses de faire partager leur vision occidentale du développement et d'autre part ne fonctionner qu'au coup par coup sans visons précises du développement dans l'intérêt des populations bénéficiaires.

Concernant notre vision du développement et notre occidentalo-centrisme, il me semble utile en préambule de citer Edgar Morin :

« Le développement est une formule standard qui ignore les contextes humains et culturels. Il s’applique de façon indifférenciée à des sociétés et à des cultures très diverses, sans tenir compte de leurs singularités, de leurs savoirs et savoir-faire, de leurs arts de vivre, présents chez des peuples dont on dénonce l’analphabétisme sans percevoir les richesses de leurs cultures orales traditionnelles. Il constitue un véritable ethnocide pour les petits peuples.

Le développement donne en fait le modèle occidental comme archétype universel pour la planète. Il suppose que les sociétés occidentales constituent la finalité de l’histoire humaine. Produit du sociocentrisme occidental, il est aussi le moteur d’une occidentalisation forcenée. De fait, s’il n’apporte pas nécessairement au reste du monde ce que la civilisation occidentale comporte de positif (droit humains, libertés, démocratie), il charrie inévitablement ses vices. »
LIRE LA SUITE

 
Chers Amis,
Arte Reportage a réalisé un excellent reportage sur le Cambodge. Ce qui illustre la news letter de François Ponchaud.
Je vous invite à regarder ce reportage en replay
http://www.tv-replay.fr/redirection/22-02-14/arte-reportage-arte-10733381.html
Bon dimanche
Josefa

Conseil d’Administration 28/09/2013

Etaient présents: Marie-Elisabeth HOUBART, Josefa OLIVE, Gunilla SABLE, Brigitte THEBAULT, Daniel BOULLERAY, Alain LEMIRRE, Marc SALSON,Gérard TREMBLAY, Philippe VILLEVALOIS, Daniel GEORGES Excusés : Elisabeth GOIZE, Marie Laurence SMITH, Jean-Marie FRESNAULT

Ordre du jour :

1. Situation avec AGRICAM
2. Mandat de READA
3. Résultat des 3 actions menées durant l’été. 4. Conférence F. PONCHAUD
5. Situation financière
6. Questions diverses
Pot de l'amitié

LIRE LE COMPTE-RENDU

 
COMPTE RENDU du Conseil d’Administration du 27 avril 2013
Relais du Miel - Montargis
Etaient présents : Henri GAUDICHON, Marie-Elisabeth HOUBART , Yolande REBOUX, Cécile STEFANSKI, Daniel BOULLERAY, Thomas et Barbara ASHLEY, Brigitte THEBAULT, Gunilla SABLE, Marc SALSON, Frédéric MARECHAL, Alain LEMIRRE, Donna REITANO, Nadine CUMMING, Josefa COSTA PLANELLS

Excusés : Marie Laurence SMITH, Elisabeth GOIZE, Amandine OLIVE

Rappel de l’ordre du jour :

1. Compétition de Golf à Marcilly le 16 juin 2013
Challenge Brahma Kesa
(Daniel et Marc) état d'avancement
2. Compte rendu du voyage de Josefa
3. Retour de notre participation à Parcs et Jardins
4. Changement d'adresse de Brahma Kesa
5. Prochains évènements
6. Situation financière 7. Questions diverses
Pot de l'amitié
L'ordre du jour a été dense et a nécessité 3 heures de réunion !
VOIR LA SUITE

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Visite de Phnom Chisor le 31 déc 2012.

Brigitte THEBAULT a réalisé ce film le 31décembre 2012. On peut y voir les enfants avec vélos achetés et nos tisseuses au travail sur leurs métiers.

Avons également vu la production de volailles, de poulets, pintades, canards et l'élevage de cochons.

On peut constater l'évolution de ce village et leurs familles en trois ans, de familles pauvres, presque amnésiées par le destin à des forces vives avec un sens de l'organisation et une vision de l'avenir.


Conseil d'administration du 9 février 2013

Membres présents :

Martine BOULLERAY, Marie-Elisabeth HOUBART, Josefa OLIVE, Gunilla SABLE, Cécile STEFANSKI, Brigitte THEBAULT, Daniel BOULLERAY, Alain LEMIRRE, Marc SALSON
Excusés : Elisabeth GOIZE, Marie Laurence SMITH, Gérard TREMBLAY

 Ordre du jour

Rappel des programmes engagés pour l'année 2012/2013
Compte rendu des voyages de Brigitte, Alain et Fred au Cambodge en décembre 2013
Compétition de Golf à Marcilly le 16 juin 2013 Challenge Brahma Kesa
(Daniel et Marc)
Préparation du voyage de Josefa
Situation financière
Questions diverses
Pot de l'amitié

LIRE LE COMPTE RENDU

 


 

 

 
,